Profil développement durable de la Gironde

Le profil développement durable du territoire girondin permet de présenter la situation du département au regard du développement durable.

De manière classique, la première possibilité pour une telle présentation consiste à établir un diagnostic développement durable du territoire. A cette approche longue, fastidieuse, peu synthétique et difficilement reproductible annuellement, le Département de la Gironde a préféré une alternative : utiliser des indicateurs synthétiques de développement durable.

Ce sont des indicateurs qui permettent de visualiser, en une donnée unique, une pluralité d’éléments (que l’on appelle indicateurs élémentaires). Ce choix permet d’avoir une vision simple et claire du développement durable sur le territoire, actualisable chaque année. De plus, cela permet de mettre en avant les forces, faiblesses et enjeux présents sur le territoire et de cibler là où il semble nécessaire d’agir. Les indicateurs, bien qu’ayant avant tout un attrait pédagogique, revêtent de ce fait également des vertus opérationnelles.

Les indicateurs synthétiques se réfèrent aux cinq finalités de développement durable ainsi qu’aux éléments déterminants de la démarche Agenda 21. Chaque finalité de l’Agenda 21 a donc un indicateur synthétique associé.

Le département étant précurseur dans cette démarche (à notre connaissance cette démarche est une première pour un département), il a fallu s’appuyer sur des travaux existants et travailler à leur traduction, à l’adaptation de ce qui a été mené ailleurs, essentiellement dans les régions (Ile-de-France, Nord-pas-de-Calais…).

De cette adaptation sont nés quatre indicateurs synthétiques; l’Indice de Santé Sociale Départemental permettant de représenter la finalité «Cohésion sociale et solidarité entre territoires et entre générations», l’Indice de bien être humain pour la finalité «Epanouissement de tous les êtres humains», l’Indice de qualité de l’environnement et de préservation des écosystèmes se référant à la finalité «Préservation de la biodiversité, protection des milieux et des ressources» et l’Indice de vulnérabilité au changement climatique pour la finalité «Lutte contre le changement climatique».

Pour la finalité «Dynamique de développement suivant des modes de production et de consommation responsables», il était initialement prévu de calculer l’empreinte écologique du territoire. Cette méthode permet de savoir si l’homme consomme des ressources naturelles au-delà des capacités de renouvellement et d’absorption des écosystèmes. Etant dans l’impossibilité de récolter toutes les données de cet indicateur car celles-ci n’existent pas à une échelle départementale, un autre indicateur l’a remplacé. C’est l’Indice de consommation et de production responsable, création du département.

Pour approcher les questions de gouvernance, les expériences menées sur d’autres territoires ne correspondant pas à nos nécessités, nous avons travaillé, avec le réseau des agendas 21 de la gironde, à la création d’un nouvel indicateur.

L’Indice de gouvernance se réfère ainsi aux éléments déterminants de la démarche Agenda 21. Cet indicateur, à la différence des autres, met en avant la situation de chaque canton girondin sur cette thématique.

Ensemble, ces indices permettent de dresser un « état des lieux » développement durable du territoire, situant le Département par rapport à une moyenne ou à une tendance nationale

Données et ressources

Info additionnelle

Champ Valeur
Source http://www.gironde.fr/jcms/c_5116/agenda-21
Dernière modification Mai 22, 2019, 13:02 (UTC)
Créé le Septembre 19, 2018, 23:18 (UTC)
Contact email mailto:dgsd-a21@cg33.fr
Contact name Mission agenda 21
Identifier 14e70f3c-f7de-4741-a1b3-1ce32d48392b
Publisher email mailto:s.keiff@cg33.fr
URI https://datacat.datalocale.fr/414705