Animations Opendata

Ateliers données ouvertes

Les usages liés au mouvement d'ouverture des données publiques sont multiples. Au travers du concours "valorisation des données publiques", le conseil général de la Gironde et la Communauté urbaine de Bordeaux souhaitent favoriser le développement de nouveaux services à destination des citoyens ou des collectivités publiques.

Mais ce n'est pas le seul usage qui se développe aujourd'hui. Au travers de son programme d'animation, ces collectivités publiques cherchent également à promouvoir deux autres tendances importantes permettant une meilleur connaissance des territoires locaux

La datavisualisation

Dérivé des activités d'analyse statistique et de représentation de l'information, la datavisualisation s'impose aujourd'hui comme un moyen de simplifier la compréhension des enjeux sociaux d'aujourd'hui. 
Il se distingue de l'infographie par sa capacité à représenter de manière dynamique l'information et d'offrir une interactivité permettant aux utilisateurs de réfléchir aux biais que contient en creux toute représentation.

illustration


Les travaux réalisés depuis deux ans par les étudiants de l'institut de journalisme de Bordeaux montrent notamment la fertilité de la réunion de compétences journalistiques et de compétences numériques à la fois sur le traitement des données mais également sur la manière de les représenter.
D'une manière comparable, la datavisualisation réalisée sur les indicateurs de gouvernance départemental permettent de comprendre les enjeux démocratiques actuels et de permettre aux citoyens de réagir et de particper à l'élaboration de cet indicateur collaboratif.
La datavisualisation revêt donc à la fois un aspect pédagogique mais également démocratique lorsqu'ils permettent aux utilisateurs de contribuer à l'enrichissement des données utilisées pour comprendre les dynamiques territoriales.

Pour comprendre les apports de cette tendance, AEC organise le 11 juin 2013 dans ses locaux de la rue Achard un atelier entre 12h et 14h permettant de présenter plus en détail les expériences développées localement

Programme: Quels outils utiliser pour vos graphiques, cartographies, timelines ?
Réponses pratique sur cet atelier d’une heure suivi par un cocktail pour échanger.
Avec Suzanne Galy, AEC / Pascal Romain, Conseil Général de la Gironde / Eliot Jacquin, 10h11
Cet atelier d'une heure sera suivi par un cocktail pour échanger.
Inscriptions sur le site d'AEC ou via FaceBook

la cartographie participative

Initié en juillet 2004 par Steve Coast au University College de Londres, la base de données ouvertes Open Street Map rassemblez aujourd'hui plus d"un milliard de contributeurs dans le monde.
En France, son positionnement par rapport au référentiel de données maintenu par IGN est au coeur des discussions actuelles sur le modèle économique autour des référentiels de données et l'économie contributive.

OpenStreetMap GPS Tracks by Eric Fischer

De nombreuses collecitvités publiques sont aujourd'hui tentées d'utiliser ce bien commun au sein de leur système d'information géographique même si le modèle d'intégration de ces données ne soit pas encore bien balisé. Les expérimentations autour de l'accessibilité des lieux publics ou de la description des services publics de proximité démontrent la richesse de ce nouveau modèle distribué qui redistribue les cartes du jeu dans un secteur, l'information géographique, dans lequel il y a encore quelques années seuls certains acteurs pouvaient disposer d'informations fiables. Le geoPortail IGN et Google Maps se sont mis, sous l'influence du modèle distribué proposé par open street map, à autoriser les contributions externes des citoyens amateurs ou des professionnels souhaitant contribuer à l'élargissement du bien commun.

Les outils cartographiques d'aujourd'hui permettent à tous, non spécialistes compris, de contribuer à l'enrichissement des cartes de leurs territoires.
Passionnés d'un quartier, défenseurs d'un village, fans du déplacement en vélo, tous peuvent contribuer à la production de cartes réutilisables par tous.
Nous vous proposons un atelier pratique le 24 juin 2013 de 12h à 14h, rue Archard, sur l'enrichissement et la production simple de cartes avec le projet OpenStreetMap sur le web et sur mobile.
Avec Frédéric Rodrigo et Jean-Francois Nifenecker d'OpenStreetMap-France.
Cet atelier d'une heure sera suivi par un cocktail pour échanger.

Inscriptions sur le site de l'AEC ou via FaceBook
 
Au plaisir de vous y croiser !

Commentaires archivés

Aucun commentaire disponible.