Création de l'association open data france

Les collectivités au service de l’Open data

Mercredi 9 octobre, Toulouse Métropole et la ville de Toulouse ; Nantes Métropole et la ville de Nantes ; Rennes Métropole et la ville de Rennes, la ville de Montpellier, la région PACA ; le conseil  général de Saône-et-Loire ; le conseil général de Gironde ; le conseil général de Loire Atlantique ; la ville de Bordeaux ; la communauté urbaine de Bordeaux ; la communauté urbaine du Grand Lyon ;  la ville de Digne les Bains ; la commune de Brocas ; la commune de Balma et la ville de Paris ont fondé l’association Open Data France avec leurs membres associés (Etalab et l’association Libertic).  Ils ont élu Pierre Cohen à la présidence et établi leur siège social à Toulouse. Ils seront rejoints par : Nice, la région Ile-de- France, l’AggloPau, Strasbourg, Angers, la région Nomandie et Loire Métropole.

 

Open Data France

L’association Open Data France a pour but de regrouper et soutenir les collectivités engagées activement dans une démarche d’ouverture des données publiques et de favoriser toutes les démarches  entreprises par ces collectivités dans le but de la promotion de l’open data.

L’association Open data France (ODF) se donne comme objectifs :

  • d’apporter à ses membres les informations, conseils ou autres soutiens nécessaires à l’ouverture des données publiques ;
  • de favoriser les négociations avec l’ensemble des partenaires nationaux ou internationaux, notamment avec les ministères concernés, les instances de régulation et les différents acteurs économiques du secteur ;
  • de favoriser les productions communes par des groupes de travail ou ateliers sur des thèmes définis en commun comme devant apporter des éléments de réponse aux questions qui se posent sur l’Open Data et sa mise en œuvre ;
  • de participer au développement du mouvement Open Data par toutes actions de communication (conférence...), valorisation, formation et accompagnement ;
  • de représenter ses membres auprès de toute autorité publique et privée dans le but d’assurer la défense des intérêts matériels et moraux de ses membres ; et de mettre en œuvre tous les autres moyens susceptibles d’être utilisés pour co ncourir à la réalisation de l’objet de l’association.

Pour en savoir plus sur les travaux actuels de l'association, nous vous invitons à visiter le site de l'assocation

Commentaires archivés

Aucun commentaire disponible.