Infolab 2016 : le Département accompagne ses agents sur l'open data

Le nouveau programme Infolab proposé aux agents du Département de la Gironde dans le cadre de sa saison 4 Open Data se présente sous la forme d'un parcours d'ateliers dédiés à la compréhension, la manipulation et la valorisation des données numériques ouvertes.
 
L'Infolab du Département de la Gironde, initié en cette fin d'année 2015 dans le cadre de la saison 4 Open Data du Département, doit permettre aux agents de la collectivité de mieux appréhender la question des données, des problématiques liées à leur ouverture et des volontés de réutilisation de ces données qui viennent de l'interne ou de l'externe. 
 
Objectif : qu'ils s’approprient ces enjeux durablement et qu'ils puissent les mobiliser dans leur quotidien. 
 

Ateliers et DataLunch

L'Infolab s'articule en un parcours d'ateliers visant à favoriser la montée en compétences progressive des participants : entre 20 et 50 agents issus de quatre Directions en charge de l'environnement (paysages et déchets), des finances (budget et performance), de la jeunesse et de l'action culturelle, et du système d'information de la collectivité. 
 
Au fil du parcours, ils vont approfondir leur connaissance des enjeux de l'open data et de l'innovation ouverte, valoriser leurs savoir-faire et développer de nouveaux usages : utilisation de tableurs complexes, création de cartographie et visualisations graphiques, programmation, etc. 
 
Au terme de l'Infolab, deux ou trois projets de réalisation auront été élaborés et leur cahier des charges produits. Un Modus Operandi interne pour la mise à disposition sur internet des données du Département aura été défini. De nouveaux jeux de données « utiles », c’est à dire réclamés par des ré-utilisateurs ou utilisés dans le cadre d’un projet complet, seront libérés sur la plateforme de données ouvertes locales Datalocale
 
En parallèle de ce parcours Infolab, le Département a souhaité également proposer à tous ses agents des temps de rencontre et de coopération plus informels pour venir en support à leurs demandes relatives aux données : les DataLunch, sont animés tous les 15 jours entre midi et deux. 
 
Leur but : trier, classer, rendre intelligible les données pour leur donner du sens et de la valeur.
 
Un collectif local de professionnels a été missionné pour accompagner cette saison 4 Open Data du Département. Il développe des méthodologies actives de médiation aux données numériques, coordonne et anime des espaces-temps collaboratifs dédiés à la compréhension (culture, connaissances), la manipulation et l’exploration (outils, techniques et méthodes) des données numériques, ouvertes ou non, publiques ou privées.
 

Une démarche d'acculturation engagée en 2012

Entre 2012 et 2014, un premier programme Infolab girondin autour du thème de « l'empreinte écologique » avait déjà permis d'engager l'acculturation d'agents du Département aux données et à l'open data. 
 
Ce dispositif expérimental de médiation coordonné par la FING (Fondation Internet Nouvelle Génération) et associant des publics extérieurs à la collectivité (développeurs, designers, journalistes, association et professionnels du secteur), s'inscrivait dans la dynamique d'ouverture et de partage de données engagée par la Gironde depuis 2011, notamment au travers de sa plate-forme de publication Datalocale.
 
Dans le même temps, les Trophées Open Data et un appel à idées lancés en partenariat avec la communauté urbaine de Bordeaux (ex-CUB, nouvelle Bordeaux Métropole) valorisaient des propositions de services innovants, applications, nouveaux logiciels et données de géo-localisation portés par des acteurs locaux en lien avec la thématique du développement durable.
 
Le bilan de ces actions est resté toutefois mitigé, car : 
  • la pérennité des projets retenus n’a pas été assurée malgré de fortes dotations. 
  • Il faut encore animer la constitution d’une communauté locale autour de l’open data. 
  • Le besoin d’un dispositif de médiation interne au Département reste saillant : des freins perdurent sur l'intérêt et la manière d'exploiter les données de la collectivité et sur l'intérêt de s'engager dans une démarche d'ouverture (mise à disposition) de ces sources d'information à des publics extérieurs.
Une initiative du Département a en revanche porté ses fruits cette année : elle a consisté à mettre en relation des agents de la collectivité et des professionnels ou amateurs locaux sur la question des données et de leurs usages autour de la thématique des déchets.
 
Deux projets soutenus par la Région Aquitaine, la Métropole et le Département se proposent d'apporter des solutions concrètes aux problématiques quotidiennes des producteurs de déchets et aux acteurs économiques du recyclage : les projets Rudomap et 6element, en cours de développement.
 

Commentaires archivés

Aucun commentaire disponible.