Blogs

6element: donner une seconde vie aux déchets

jeu, 09/24/2015 - 17:27 -- ants

Le projet 6element 2life est un projet open source innovant porté par la société Ants

Ce projet a pour but de réduire la quantité de déchets arrivant en déchèterie en encourageant le citoyen à trouver une alternative.

Il s’intègre au projet 6element qui vise à fournir aux citoyens une information en temps réel afin d’optimiser l’affluence dans les déchèteries. Le projet 6element 2life profite de l’incitation de l’application 6element pour fournir au meilleur moment une recommandation d’une alternative à la déchèterie et ainsi faire du déchet une ressource pour d’autres. Il s’agit là d’inciter à une seconde vie des objets en développant les solutions de réemploi, réutilisation, transformation, don… et bien d’autres possibles que les citoyens pourraient partager.

Après avoir équipé des déchèteries de capteurs qui mesurent l’affluence et le niveau des bennes, nous développons une application qui réunit toutes possibilités de réusages ou de dons vertueux. Notre objectif est de rendre le geste de donner aussi facile que celui de jeter.

Dans un second temps, nous voulons aussi mettre en relation des particuliers et des professionnels pour qu’ils puissent échanger des ressources.

Pour plus d’information, vous pouvez visiter notre blog et en particulier: 
https://medium.com/ants-blog/6element-fr-487e7d8dcd4b

Et pour se tenir informé du projet, voici une newsletter :

http://builders.us11.list-manage1.com/subscribe?u=a6b9a7861b019430bdb2b4d78&id=184b6f71be

 

Web de données ouvertes

Dans le cadre de notre saison d'animation co-opérée avec la Communauté Urbaine de Bordeaux, nous organisons le 2 décembre 2013, un atelier autour des technologies qui permettent d'enrichir les données en les restructurant et en permettant leur interrogation suivant de nouveaux paradigmes.

Cet événément est l'occasion de revenir sur le projet mené par le département de la Gironde avec la société Mondeca pour la construction d'une ontologie permettant d'importer dans un entrepôt de données des informations relatives aux collèges de la Gironde, au réseau de transport en autobus Transgironde ainsi qu'aux équipements sportifs du département. Pour réaliser cette mise en commun, plusieurs ateliers ont été nécessaires pour que la société Mondeca puisse comprendre le sens des données et proposer des descripteurs candidats permettant d'aligner celles-ci sur des concepts pré-existants dans le web de données.

En effet, la méthodologie employée dans l'univers du web sémantique est la ré-utilisation de concepts modélisés par des communautés pour les ré-employer dans le même contexte ou pour en hériter certaines propriétés dans le cadre d'une utilisation connexe. Dans notre cas, la base permamente des équipements réalisée par l'INSEE a fourni la matrice de la structuration des données. De la même manière plusieurs éléments de référence ont été repris du travail de modélisation effectué par l'établissement public.

Ces éléments sont disponibles sur cet espace de publication. Pour la définition des localisations, la modélisation fournie par le référentiel geonames a été utilisée.  
Au final, nous souhaitions vérifier s'il serait plus facile par cette méthode de répondre à des questions du genre

Quels sont les équipements sportifs du collège Aliénor d’aquitaine?
Quels sont les collèges équipements sportifs, lignes et points d’arrêts d’autocar de Libourne ?
Quels sont les collèges du canton de Libourne ?

Les étapes du projet

Les différents étapes nécessaires à la réalisation du projet ont été les suivantes :

  • Étape 1 Identifier le sens de chaque entité d’information : nom, identifiant, pourcentage, valeur numérique, localisation, etc…
  • Étape 2 Identifier les concepts qui me servent à préciser la nature de mes objets : établissement scolaire, entité administrative, trajet
  • Étape 3 : Identifier les concepts existants sur le web qui peuvent être réutilisés pour définir mes objets
  • Étape 4 : mise en place de la chaîne de transformation : xsl
  • Étape 5 : mise en place de l’ontologie définissant les types de relation qui existent entre mes objets
  • Étape 6 : chargement des données dans un entrepôt stockant les informations sous forme de graphe
  • Étape 7 : interrogation de l’entrepôt

Identification des objets à modéliser

Au travers de ces étapes plusieurs objets à modéliser ont été identifiés qui constituent aujourd'hui les classes de l'ontologie collège réalisée :

Objet 1 : établissement scolaire

  • Type collège public
  • Classe : équipement
  • Propriétés : adresse, personnes responsables, effectifs, etc…

Objet 2 : équipement sportif

Nouveautés de la ressourcerie

Bien que chaque fiche de métadonnées contienne des informations sur la fréquence de mise à jour des jeux de données ainsi que leur date de dernière modification, il n'est pas forcément évident de se tenir au courant des mises à jour du catalogue de la ressourcerie.
Pour permettre aux utilisateurs de se tenir au courant de ces évolutions, l'application CKAN mets à disposition plusieurs flux automatiques d'information auxquels il vous est possible de vous abonner.

Mises à jour du catalogue

Pour se tenir au courant des mises à jour du catalogue, il vous suffit de syndiquer l'adresse suivante dans votre agrégateur de flux préféré : http://catalogue.datalocale.fr/feeds/dataset.atom

En fonction de l'outil que vous utilisez pour vous abonner à ce flux d'information vous pourrez spécifier le nombre de mise à jour à afficher. Pour ceux qui ne seraient pas familiers de ce mécanisme de réception automatique d'information, cet article de wikipedia vous fournira toutes les informations nécessaires.

Si vous préférez recevoir un flux d'information plus spécialisé, il vous est possible de spécifier un mot-clé ou un diffuseur de données comme paramètre pour filtrer le flux d'information émanant de la ressourcerie datalocale.
Par exemple, si vous êtes principalement à la recherche d'informations sur la thématique de l'environnement, il vous suffit de vous abonner à l'adresse suivante : http://catalogue.datalocale.fr/feeds/tag/environnement.atom
Si vous souhaitez suivre l'actualité de la publication de la Direction de l'environnement du Département de la Gironde, rien de plus simple ; il vous suffit de trouvez la page de ce producteur de données en navigant dans la section diffuseur ou en faisant une recherche sur le mot environnement et en sélectionnant le producteur qui vous intéresse dans les filtres disponibles dans le panneau de droite.
Par exemple pour la direction de l'environnement et du tourisme du département de la Gironde, le flux de publication est le suivant : http://catalogue.datalocale.fr/feeds/group/dgac-det.atom

De manière complémentaire, il est possible d'obtenir ces informations sous la forme d'un flux Json en utilisant l'interface de programmation de CKAN.

Création de l'association open data france

Les collectivités au service de l’Open data

Mercredi 9 octobre, Toulouse Métropole et la ville de Toulouse ; Nantes Métropole et la ville de Nantes ; Rennes Métropole et la ville de Rennes, la ville de Montpellier, la région PACA ; le conseil  général de Saône-et-Loire ; le conseil général de Gironde ; le conseil général de Loire Atlantique ; la ville de Bordeaux ; la communauté urbaine de Bordeaux ; la communauté urbaine du Grand Lyon ;  la ville de Digne les Bains ; la commune de Brocas ; la commune de Balma et la ville de Paris ont fondé l’association Open Data France avec leurs membres associés (Etalab et l’association Libertic).  Ils ont élu Pierre Cohen à la présidence et établi leur siège social à Toulouse. Ils seront rejoints par : Nice, la région Ile-de- France, l’AggloPau, Strasbourg, Angers, la région Nomandie et Loire Métropole.

 

Open Data France

L’association Open Data France a pour but de regrouper et soutenir les collectivités engagées activement dans une démarche d’ouverture des données publiques et de favoriser toutes les démarches  entreprises par ces collectivités dans le but de la promotion de l’open data.

L’association Open data France (ODF) se donne comme objectifs :

  • d’apporter à ses membres les informations, conseils ou autres soutiens nécessaires à l’ouverture des données publiques ;
  • de favoriser les négociations avec l’ensemble des partenaires nationaux ou internationaux, notamment avec les ministères concernés, les instances de régulation et les différents acteurs économiques du secteur ;
  • de favoriser les productions communes par des groupes de travail ou ateliers sur des thèmes définis en commun comme devant apporter des éléments de réponse aux questions qui se posent sur l’Open Data et sa mise en œuvre ;
  • de participer au développement du mouvement Open Data par toutes actions de communication (conférence...), valorisation, formation et accompagnement ;
  • de représenter ses membres auprès de toute autorité publique et privée dans le but d’assurer la défense des intérêts matériels et moraux de ses membres ; et de mettre en œuvre tous les autres moyens susceptibles d’être utilisés pour co ncourir à la réalisation de l’objet de l’association.

Pour en savoir plus sur les travaux actuels de l'association, nous vous invitons à visiter le site de l'assocation

lauréats concours opendata 2013

Remise des prix opendata

La remise des prix de l'appel à projets Open Data 2013 de la Communauté Urbaine de Bordeaux et du Département a eu lieu le 20 septembre dernier, à l’occasion du  salon dédié au numérique "MetroNum" à Bordeaux.

L'appel à projets "Valorisation des données publiques" visait à récompenser les usages et services innovants proposés à partir des données publiques locales.

Dans le cadre de ce concours, le jury était composé d'un panel d'élus des 2 collectivités partenaires, de représentants experts issus des collectivités ou de l'agence numérique AEC en charge de l'animation et du suivi des participants de l'appel à projet.

Après une table ronde riche d’échanges sur l'univers des données (open data, big data, personal data), la vice-présidente du Département de la Gironde chargée du déploiement des réseaux et des services numériques et la vice-présidente de la Communauté urbaine de Bordeaux chargée des relations avec les usagers et des usages numériques, ont procédé à la remise des récompenses aux 8 lauréats de l'appel à projet « Valorisation des données publiques ».

Catégorie "Citoyens"

Dans la catégorie « Citoyens », le premier prix, avec une dotation de 5 000 €, récompense « En roue libre », une application mobile participative également disponible sur Internet, qui facilite l’utilisation du vélo sur le territoire grâce au recensement de l’ensemble des équipements cyclables et à l’attribution collaborative d’une note de cyclabilité.

Egalement primées dans cette catégorie, deux applications Internet autour de l’univers des déchets, « Poubelles Maps » (2ème prix, 2 000 €) et "e-dechets" (3ème prix) développé à partir d'une idée de service mise à disposition sur la ressourcerie Datalocale (voir le descriptif du service e-Déchets) et qui propose une interface web,permettant de mieux savoir où déposer ses différents types de déchets.

Catégorie "Associations"

Du côté des « Associations », les Morphogénistes remportent le premier prix (5 000 €) avec l’installation « Mutations », proposant une représentation originale des déplacements dans la métropole.

Le jury a également récompensé avec le second prix (2 000 €) le « Réseau 1000 Pattes » pour sa proposition autour du transport scolaire.

Tous les lauréats de ces catégories ont également reçu un trophée réalisé par un artiste local et imprimé en 3D chez FabZat (première société d’impression 3D en Aquitaine).

Catégorie "Entreprises"

Chez les « Entreprises », le projet « Air Qualité », véritable réseau d’informations sur la qualité de l’air intérieur, mesurée grâce à des capteurs développés localement et mise en partage par les citoyens sur une base contributive, a reçu le premier prix de 20 000 €.

forum économie collaborative et opendata

La question des nouvelles formes d'économie traverse depuis l'origine le mouvement opendata.
D'un côté par les objectifs d'innovation économique détaillés dans la directive Public Sector Information qui a identifié l'ouverture des données publiques comme un levier de croissance économique. De l'autre, la dynamique collaborative est au coeur de la démarche d'acteurs comme open street map, open food facts ou open knowledge foundation qui montrent les avantages de l'économie collaborative liées à l'utilisation des technologies numériques. Les objectifs de transparence et de démocratie participative sont bien sûr au coeur de ces dynamiques et permettent de replacer le citoyen au coeur de l'action publique et politique. C'est le sens du projet de ressorucerie datalocale qui permet aux citoyens et associations de contribuer à la mise à disposition de données publiques en utilisant les services techniques mis à disposition par le Conseil général de la Gironde ou de référencer des idées et des usages autour de ces données en vue de favoriser la rencontre d'acteurs aux compétences complémentaires.

 

illustration du logo du forum

C'est dans ce cadre que s'intègre l'initiative de la Communauté urbaine de Bordeaux et du Conseil général de la Gironde d'organisation du forum de l'économie collaborative, les 4 et 5 juillet prochain au Rocher de Palmer à Cenon qui a pour vocation de mieux comprendre les contours, valeurs et défis de l’économie collaborative.
Il s’agit aussi de réfléchir collectivement à la façon dont cette nouvelle économie peut apporter des alternatives durables aux entreprises et territoires en recherche de nouveaux modèles de développement et de création d’emploi.

Parmis les sujets au programme, l'open data sera abordé le 5 juillet entre 10h45 et 11h45 au travers des valeurs portées par les mouvements de gouvernement ouvert et de données publiques et cet atelier sera conclu par une intervention de Madame Keiser, vice-présidente en charge du numérique au Conseil général de la Gironde et de Madame De François, vice-présidente en charge du numérique à la Communauté urbaine de Bordeaux. L'après-midi, le jury de l'appel à projet "servez-vous des données, donnez-vous des services" se réunira pour choisir les 5 nominés qui pourront présenter leurs projets au public au chateau de Palmer à partir de 14h.

Vous pouvez vous inscrire à cet événement et trouver toutes les inforamtions pratiques sur le site bordeaux-economie-collaborative


 

Les outils de data visualisation

jeu, 06/13/2013 - 18:38 -- sgaly

Un atelier sur ce thème était proposé par AEC le 11 juin 2013 dans le cadre du programme Open Data (saison 2) qui associe la
Communauté urbaine de Bordeaux et le Conseil général de la Gironde. Il a permis de présenter à une soixantaine de participants une sélection de 8 outils gratuits du web permettant de produire des visualisations de données sans connaissance technique spécifique.

Animations Opendata

Ateliers données ouvertes

Les usages liés au mouvement d'ouverture des données publiques sont multiples. Au travers du concours "valorisation des données publiques", le conseil général de la Gironde et la Communauté urbaine de Bordeaux souhaitent favoriser le développement de nouveaux services à destination des citoyens ou des collectivités publiques.

Mais ce n'est pas le seul usage qui se développe aujourd'hui. Au travers de son programme d'animation, ces collectivités publiques cherchent également à promouvoir deux autres tendances importantes permettant une meilleur connaissance des territoires locaux

La datavisualisation

Dérivé des activités d'analyse statistique et de représentation de l'information, la datavisualisation s'impose aujourd'hui comme un moyen de simplifier la compréhension des enjeux sociaux d'aujourd'hui. 
Il se distingue de l'infographie par sa capacité à représenter de manière dynamique l'information et d'offrir une interactivité permettant aux utilisateurs de réfléchir aux biais que contient en creux toute représentation.

illustration


Les travaux réalisés depuis deux ans par les étudiants de l'institut de journalisme de Bordeaux montrent notamment la fertilité de la réunion de compétences journalistiques et de compétences numériques à la fois sur le traitement des données mais également sur la manière de les représenter.
D'une manière comparable, la datavisualisation réalisée sur les indicateurs de gouvernance départemental permettent de comprendre les enjeux démocratiques actuels et de permettre aux citoyens de réagir et de particper à l'élaboration de cet indicateur collaboratif.
La datavisualisation revêt donc à la fois un aspect pédagogique mais également démocratique lorsqu'ils permettent aux utilisateurs de contribuer à l'enrichissement des données utilisées pour comprendre les dynamiques territoriales.

Pour comprendre les apports de cette tendance, AEC organise le 11 juin 2013 dans ses locaux de la rue Achard un atelier entre 12h et 14h permettant de présenter plus en détail les expériences développées localement

Programme: Quels outils utiliser pour vos graphiques, cartographies, timelines ?
Réponses pratique sur cet atelier d’une heure suivi par un cocktail pour échanger.
Avec Suzanne Galy, AEC / Pascal Romain, Conseil Général de la Gironde / Eliot Jacquin, 10h11
Cet atelier d'une heure sera suivi par un cocktail pour échanger.
Inscriptions sur le site d'AEC ou via FaceBook

la cartographie participative

Initié en juillet 2004 par Steve Coast au University College de Londres, la base de données ouvertes Open Street Map rassemblez aujourd'hui plus d"un milliard de contributeurs dans le monde.
En France, son positionnement par rapport au référentiel de données maintenu par IGN est au coeur des discussions actuelles sur le modèle économique autour des référentiels de données et l'économie contributive.

OpenStreetMap GPS Tracks by Eric Fischer

Concours valorisation : dernière ligne droite

image d'illustration

Lancé en mars, le concours "valorisation des données publiques" doté de 60 000 € par la Communauté urbaine de Bordeaux et le Conseil général de la Gironde se terminera le 24 juin. Depuis hier soir, il n'est plus possible de poser des questions aux responsables de cet appel à projet.

Nous vous rappelons donc ici les éléments attendus par le jury:

  • pour les entreprises, un produit finalisé est attendu. Il doit donc être possible pour le jury de consulter le service imaginé sur Internet ou de télécharger l'application sur un catalogue d'application
  • pour les catégories citoyens ou associations, il est possible de rendre une maquette. Dans le règlement, il est demandé aux candidats de fournir des éléments permettant au jury de comprendre le service imaginé et d'imaginer les prolongements qui pourraient y être ajoutés.

Les documents à fournir dans tous les cas sont les suivants :

  • le règlement signé par chacun des contributeurs à la proposition,
  • une notice d'une à 5 pages présentant la proposition : a minima ses objectifs, ses avantages, ses futurs utilisateurs et le contexte d'usage au format pdf, ou .odt. Ce document doit être soigné, son contenu contribue à l'évaluation de la note, il doit permettre de renseigner les paramètres d’appréciation des propositions la proposition dans sa forme aboutie ou les moyens pour l’analyser le plus finement possible les documents en vue d’une exposition. Ces derniers pourront prendre deux formes :
  • maquette ou prototype numérique de type .exe fonctionnant sur pc en configuration standard. Ce dernier peut être gravé sur un CD à part.
  • une planche A0 au format .pdf.


Les propositions doivent être remises à l’adresse suivante :
Communauté urbaine de Bordeaux
Direction du numérique
Esplanade Charles de Gaulle
33076 Bordeaux cedex

Dans le cadre de ce concours, le jury sera composé d'un panel d'élus des 2 collectivités partenaires, de représentants experts issus des collectivités ou de l'agence numérique AEC en charg de l'animation et du suivi des participants de l'appel à projet. Ce jury se réunira le 5 juillet au Rocher de Palmer à Cenon, à l'occasion du forum économie et partage et fera suite à une table-ronde consacrée à la contribution de l'open data aux enjeux de transparence et de participation démocratique. A cette occasion, 15 projets seront auditionnés et présentés au public présent.

Pour finir les lauréats du concours seront dévoilés le 20 septembre 2013 au hangar 14 lors de l'événement Metronum au cours duquel plusieurs conférences auront lieu sur le thème de l'ouverture des données publiques.

D'ici là bon courage et bon développements !

La Ressourcerie datalocale : comment ça marche ?

Lancé en juillet 2011, le projet datalocale a effectué le 20 mars 2013, une mise à jour importante. Menée avec l'assistance technique des sociétés Atos Origin et Ebizproduction, elle s'appuie sur plusieurs applications open source en vue de proposer un panel de services numériques à destination de tous les publics.

En premier lieu cette mise à jour a consister à intégrer l'application CKAN, développé par la fondation OKFN qui oeuvre dans le champ de la connaissance ouverte. Le portail utilise actuellement la version 1.7.2 mais devrait évoluer rapidement vers la version 2 actuellement en beta. Cette application permet de proposer aux producteurs de données d'un espace de gestion de leurs données grâce à la mise à disposition de plusieurs fonctionnalités. En premier lieu, les utilisateurs du catalogue de la ressourcerie Datalocale peuvent créer des groupes chargés de la diffusion des jeux de données (les diffuseurs) et regrouper plusieurs entités en charge de la production de ces données et de leur suivi (les producteurs). Le système de gestion permet de définir le niveau de visibilité de chaque jeu de données et de disposer d'un espace de travail avant publication en opendata.

Pour décrire leurs données, la société Atos origin a adapté le formulaire proposé par CKAN pour y inclure le vocabulaire d'indexation Eurovoc et les référentiels fournis par l'IGN et l'INSEE qui permettent d'ajouter un identifiant pour chaque métadonnées définissant la couverture géographique des données assemblées au sein du jeu de données décrit par l'utilisateur.

L'ensemble de ces développements est mis à disposition de la communauté sous la forme d'un dépôt open source sur une forge GitHub.

Pour animer cettte démarche d'ouverture et faciliter la mise en relation des collectivités publiques, des entreprises, des associations et des citoyens, la ressourcerie Datalocale, s'appuie sur le gestionnaire de contenu Drupal en version 7. Pour importer les éléments publics du catalogue, la société Ebizproduction a développé un module également mis à disposition en opensource qui permet de récupérer à intervalles réguliers, les utilisateurs, les groupes, les termes de description et les fiches des jeux de données au travers de l'API fournie par CKAN.

Les applications CKAN et Drupal s'appuient sur le moteur d'indexation Solr qui fournit également la possibilité de définir des facettes de recherche facilitant la découverte de jeux de données dans le catalogue. le serveur d'information géographique geoServer fournit quant à lui des web services standards conformes aux standards de l'OGC (WFS, WMS).

L'application CKAN fournit également un alignement des métadonnées du catalogue sur le standard de description maintenu par le W3C, DCAT. Cela permet de disposer pour l'ensemble du catalogue mais également pour chaque fiche de métadonnées ce qui facilite la découverte et le référencement de ces ressources par d'autres portails et leur éventuelle intégration dans un entrepôt de données RDF.

Pages

Subscribe to RSS - blogs

Commentaires archivés

Aucun commentaire disponible.