Le blog de datalocale

Animations Opendata

Ateliers données ouvertes

Les usages liés au mouvement d'ouverture des données publiques sont multiples. Au travers du concours "valorisation des données publiques", le conseil général de la Gironde et la Communauté urbaine de Bordeaux souhaitent favoriser le développement de nouveaux services à destination des citoyens ou des collectivités publiques.

Mais ce n'est pas le seul usage qui se développe aujourd'hui. Au travers de son programme d'animation, ces collectivités publiques cherchent également à promouvoir deux autres tendances importantes permettant une meilleur connaissance des territoires locaux

La datavisualisation

Dérivé des activités d'analyse statistique et de représentation de l'information, la datavisualisation s'impose aujourd'hui comme un moyen de simplifier la compréhension des enjeux sociaux d'aujourd'hui. 
Il se distingue de l'infographie par sa capacité à représenter de manière dynamique l'information et d'offrir une interactivité permettant aux utilisateurs de réfléchir aux biais que contient en creux toute représentation.

illustration


Les travaux réalisés depuis deux ans par les étudiants de l'institut de journalisme de Bordeaux montrent notamment la fertilité de la réunion de compétences journalistiques et de compétences numériques à la fois sur le traitement des données mais également sur la manière de les représenter.
D'une manière comparable, la datavisualisation réalisée sur les indicateurs de gouvernance départemental permettent de comprendre les enjeux démocratiques actuels et de permettre aux citoyens de réagir et de particper à l'élaboration de cet indicateur collaboratif.
La datavisualisation revêt donc à la fois un aspect pédagogique mais également démocratique lorsqu'ils permettent aux utilisateurs de contribuer à l'enrichissement des données utilisées pour comprendre les dynamiques territoriales.

Pour comprendre les apports de cette tendance, AEC organise le 11 juin 2013 dans ses locaux de la rue Achard un atelier entre 12h et 14h permettant de présenter plus en détail les expériences développées localement

Programme: Quels outils utiliser pour vos graphiques, cartographies, timelines ?
Réponses pratique sur cet atelier d’une heure suivi par un cocktail pour échanger.
Avec Suzanne Galy, AEC / Pascal Romain, Conseil Général de la Gironde / Eliot Jacquin, 10h11
Cet atelier d'une heure sera suivi par un cocktail pour échanger.
Inscriptions sur le site d'AEC ou via FaceBook

la cartographie participative

Initié en juillet 2004 par Steve Coast au University College de Londres, la base de données ouvertes Open Street Map rassemblez aujourd'hui plus d"un milliard de contributeurs dans le monde.
En France, son positionnement par rapport au référentiel de données maintenu par IGN est au coeur des discussions actuelles sur le modèle économique autour des référentiels de données et l'économie contributive.

OpenStreetMap GPS Tracks by Eric Fischer

La Ressourcerie datalocale : comment ça marche ?

Lancé en juillet 2011, le projet datalocale a effectué le 20 mars 2013, une mise à jour importante. Menée avec l'assistance technique des sociétés Atos Origin et Ebizproduction, elle s'appuie sur plusieurs applications open source en vue de proposer un panel de services numériques à destination de tous les publics.

En premier lieu cette mise à jour a consister à intégrer l'application CKAN, développé par la fondation OKFN qui oeuvre dans le champ de la connaissance ouverte. Le portail utilise actuellement la version 1.7.2 mais devrait évoluer rapidement vers la version 2 actuellement en beta. Cette application permet de proposer aux producteurs de données d'un espace de gestion de leurs données grâce à la mise à disposition de plusieurs fonctionnalités. En premier lieu, les utilisateurs du catalogue de la ressourcerie Datalocale peuvent créer des groupes chargés de la diffusion des jeux de données (les diffuseurs) et regrouper plusieurs entités en charge de la production de ces données et de leur suivi (les producteurs). Le système de gestion permet de définir le niveau de visibilité de chaque jeu de données et de disposer d'un espace de travail avant publication en opendata.

Pour décrire leurs données, la société Atos origin a adapté le formulaire proposé par CKAN pour y inclure le vocabulaire d'indexation Eurovoc et les référentiels fournis par l'IGN et l'INSEE qui permettent d'ajouter un identifiant pour chaque métadonnées définissant la couverture géographique des données assemblées au sein du jeu de données décrit par l'utilisateur.

L'ensemble de ces développements est mis à disposition de la communauté sous la forme d'un dépôt open source sur une forge GitHub.

Pour animer cettte démarche d'ouverture et faciliter la mise en relation des collectivités publiques, des entreprises, des associations et des citoyens, la ressourcerie Datalocale, s'appuie sur le gestionnaire de contenu Drupal en version 7. Pour importer les éléments publics du catalogue, la société Ebizproduction a développé un module également mis à disposition en opensource qui permet de récupérer à intervalles réguliers, les utilisateurs, les groupes, les termes de description et les fiches des jeux de données au travers de l'API fournie par CKAN.

Les applications CKAN et Drupal s'appuient sur le moteur d'indexation Solr qui fournit également la possibilité de définir des facettes de recherche facilitant la découverte de jeux de données dans le catalogue. le serveur d'information géographique geoServer fournit quant à lui des web services standards conformes aux standards de l'OGC (WFS, WMS).

L'application CKAN fournit également un alignement des métadonnées du catalogue sur le standard de description maintenu par le W3C, DCAT. Cela permet de disposer pour l'ensemble du catalogue mais également pour chaque fiche de métadonnées ce qui facilite la découverte et le référencement de ces ressources par d'autres portails et leur éventuelle intégration dans un entrepôt de données RDF.

Lancement de l'appel à projet

Innover socialement

La volonté affichée par les acteurs du territoire aquitain de susciter la création de services publics innovants au travers de la mise à disposition gratuite de données publiques se poursuit. De mars à juin 2013 les citoyens, les associations et les entreprises peuvent participer à un appel «  valorisation des données publiques  » qui concerne le développement d'un concept associé à un outil numérique (logiciel, site web, application sur mobile, guide pratique...) afin d'améliorer les services aux usagers. La notion de "services" est entendue de manière très ouverte : il peut s'agir de service public, de services aux personnes ou de réponse par des actions concrètes à de grands problèmes de société.

Cet appel à projets est financé à part égales par la Communauté Urbaine de Bordeaux et le Conseil général de la Gironde et dispose d'une dotation globale de 60.000 €.

Catégories et dotations

Cette dotation est répartie en plusieurs prix et plusieurs catégories:

  • pour la catégorie Entreprises, les réalisations doivent être finalisées.
    • 1er prix: 20.000€
    • 2e prix : 15.000€
    • 3e prix : 8.000 €
  • pour les catégories Associations et Citoyens, les réalisations pourront être à l’état de concept ou de maquettage ou faire la preuve d’une valeur ajoutée en terme de production de données ouvertes.
    • 1er prix: 5.000€ et un trophée réalisé par un artiste local
    • 2ème prix : 2.000€ et un trophée réalisé par un artiste local
    • 3ème prix : un trophée réalisé par un artiste local

Cet appel à projets étant animé par l'AEC (Aquitaine Europe Communication, agence numérique régionale), les lauréats qui le souhaitent pourront bénéficier d'une intégration au programme d'appuis de "l'auberge numérique".

Les collectivités qui financent cet appel à projets sont particulièrement intéressées par plusieurs thématiques qui sont en resonnance avec les grands enjeux de la société d'aujourd'hui et le déploiement de leurs politiques publiques en la matière.

Pour le Conseil général, il s'agit du thème de l’habitat (Plan Départemental de l’habitat), de la mobilité (Mobilités 2030) et de la consommation responsable (évaluation du Plan Départemental des Déchets) et d'une manière générale des thèmes du développement durable et de l'innovation sociale et solidaire.

Les participants sont donc invités à proposer des idées de services autour des types de réalisation suivants:

Pages

Subscribe to RSS - Le blog de datalocale

Commentaires archivés

Aucun commentaire disponible.